Fertelaza, une histoire agricole du Malawi - Goulven Le Bahers
     
Fertelaza, une histoire agricole du Malawi
Début 2010, le Dr. Bingu Wa Mutharika, président du Malawi, a pris la tête de l’Union Africaine. Ce petit pays enclavé aux confins de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique Australe, discret et méconnu se révèle enfin comme un acteur important du développement en Afrique. L’agriculture est le secteur clé du pays, pourvoyant la majorité des emplois et des exportations. Mais ce secteur est dual et instable : d’un côté, une agriculture vivrière et familiale qui peine à subsister et de l’autre une agriculture industrielle exportatrice, gourmande en terre et en main d’œuvre. Pourtant, malgré les foudres des bailleurs internationaux, c’est en choisissant d’aider les fermes paysannes que le président Bingu Wa Mutharika a permis au pays de vaincre les disettes chroniques et d’atteindre une sécurité alimentaire, certes encore fragile mais bien réelle. En réussissant ce pari tout en affirmant sa souveraineté sur le plan des politiques agricoles, le pays est donc porté en modèle dans toute l’Union Africaine. Se pose maintenant la question de la pérennité de cette situation. Le pays reste très pauvre, le système agraire polarisé entre agriculture familiale et agriculture capitaliste et les politiques agricoles dépendantes de la classe dirigeante et du marché des intrants.
Top